13 mars 2010

L’activiste Peter Bethune arrêté au Japon

L’activiste Peter Bethune, de la Sea Shepherd Conservation Society, a été arrêté le 12 mars par les autorités japonaises lors de son débarquement du baleinier Shonan Maru 2 à Tokyo.

Peter Bethune, à bord du Steve Irwin

Peter Bethune, à bord du Steve Irwin. Photo SSCS.

Peter Bethune, 44 ans, citoyen de la Nouvelle-Zélande, avait sauté le 15 février à bord du navire baleinier Shonan Maru 2, dans les eaux de l’Océan Austral.

C’était le skipper de la vedette trimaran Ady Gil (anciennement Earthrace), perdue suite à un abordage avec le Shonan Maru 2 le 5 janvier dernier.

Il souhaitait réaliser, à lui seul, une “arrestation citoyenne” du commandant japonais pour “agression et éperonnage” et “pêche illégale”. Il s’agissait bien sûr de faire un coup médiatique, stratégie habituelle de Paul Watson, dirigeant de la Sea Shepherd Conservation Society.

Arrêté par la garde-côte japonaise, il risque une peine maximale de trois ans de prison et une amende de 100 000 ¥ (800 euros) pour son intrusion à bord du baleinier japonais et devrait répondre des actions hostiles menées contre la flotte baleinière japonaise par la Sea Shepherd Conservation Society. Il risque aussi une plus grave inculpation pour acte de piraterie maritime, ayant exigé la somme de 3 millions de dollars (2,2 millions euros) au commandant du Shonan Maru 2 à titre de “dédommagement pour la perte du Ady Gil”.

Il a été débarqué au quai Harumi sous protection policière (une centaine d’agents) en raison de la présence d’un comité d’accueil composé de nationalistes japonais, arborant pavillons de la Marine impériale (Kyokujitsu-ki) et criant des slogans hostiles au “terrorisme écologiste”. Environ 70 journalistes et 10 hélicoptères de presse étaient aussi présents.

La campagne baleinière japonaise s’achève avec un stock d’environ 700 rorquals de l’Antarctique (Balaenoptera bonaerensis), tués pour des “recherches scientifiques” sous l’égide de l’Institut de recherche cétacée japonais.

Les autorités japonaises avaient déjà délivré des mandats d’arrêt pour trois autres militants de Sea Shepherd, suite à des incidents de février 2007, mais Peter Bethune est le premier membre du groupe à tomber entre leurs mains.

Dans un communiqué, Sea Shepperd clame que Peter Bethune est le “premier prisonnier de guerre néo-zélandais à être amené au Japon depuis la Seconde Guerre mondiale”.

Vidéo

Le retour du Shonan Maru 2 à Tokyo. Asahi.

Manifestation nationaliste devant l’ambassade australienne à Tokyo.

L’Australie, une nation qui a à peine un siècle d’histoire, interfère avec une culture qui a une grande histoire, c’est un manque de respect. Comment des descendants de prisonniers britanniques peuvent-ils juger d’autres cultures, faites de tradition et d’histoire. Nous n’acceptons pas l’intrusion de blancs australiens dans notre culture ! Nous ne tolérerons pas que des blancs insultent notre culture ! Protégeons des Occidentaux notre culture de chasse à la baleine ! […] N’oubliez pas que notre Flotte impériale et nos Forces aériennes ont complètement détruit votre Marine à Darwin il y a 68 ans. Souhaitez-vous un nouveau raid sur Melbourne ou Darwin ? L’agression n’est pas de notre côté. Si vous voulez la guerre, nous sommes prêts.

Liens

| 2 commentaires

2 commentaires

this the most stupid and racist comment, that I have heard in years, this is not about race, I amm sure that itelligente japenese people are of the same conviction, of this extremiste, I also believe that this does not represent japan's policies, how ever we are mooving toward a new world of tolerance which is trying to be in a position of respect toward all living thing, and I thing that some people should wake up to this fact, and yes japan is also part of it to!
All over the world we must recognise animal rights, and stop useless criminal acts !!!

Ajoutez une information ou un commentaire

« Arionas, cuite fatale au méthanol | Le remorqueur Vadeni a eu chaud au cul »