15 mars 2010

Le chien du Mary Rose

Parmi les centaines de victimes du naufrage de la caraque Mary Rose, en juillet 1545, se trouvait un jeune chien. Il a été découvert dans l’épave lors des fouilles de 1979-1982.

Le chien du Mary Rose

Le squelette de l’animal a été réassemblé par les équipes du Mary Rose Trust et vient d’être présenté à la presse. Il sera exposé au nouveau musée du Mary Rose qui ouvrira ses portes à Portsmouth en 2012.

Le corniaud, âgé d’environ deux ans, était sans doute la mascotte du bord. Il devait probablement avoir pour mission la chasse aux rats. Les chats, porteurs de mauvais sort, étaient alors non gratae sur les navires.

Les archéologues n’ont retrouvé aucun squelette de rat complet, ils supposent donc que le ratier devait bien faire son travail.

Le chien a été trouvé à l’entrée de la cabine du charpentier, sur le pont principal. Une cabine où plusieurs coffres remplis d’outils furent découverts.

Outils de charpentier du XVIe siècle

Outils du charpentier de la caraque Mary Rose, XVIe siècle. Photo Peter Crossman, Mary Rose Trust.

2010-mary-rose-tools-2.jpg

Maillet de calfat et pot de brai de la caraque Mary Rose, XVIe siècle. Photo Peter Crossman, Mary Rose Trust.

Liens

| 2 commentaires

2 commentaires

Ajoutez une information ou un commentaire

« Démolition du Knock Nevis, le plus grand navire au monde | Lourdes menaces sur le clipper City of Adelaide »