26 mars 2010

La corvette coréenne Cheonan sombre suite à une explosion

Le navire de guerre sud-coréen ROKS Cheonan (천안 PCC-772), ayant 104 marins à son bord, a coulé ce vendredi en mer Jaune au large de l’île de Baengnyeong, à la suite d’une explosion d’origine indéterminée.

Cheonan

Selon des sources militaires sud-coréennes, citées par l’agence officielle du pays, le naufrage aurait fait de nombreuses victimes. Les opérations de sauvetage ont permis de récupérer 58 membres d’équipage, mais 46 sont toujours portés disparus et il y a peu d’espoir de trouver des survivants.

La corvette ROKS Cheonan (천안) est un bâtiment de protection côtière de la classe Pohang de 88,3 m de long, de 10 m au maître-bau, déplaçant 1 220 tonnes. Construite par Korea Tacoma Marine Industries Ltd à Kyongnam, elle a été lancée en novembre 1989.

Selon une source militaire, le Cheonan a coulé après avoir été victime d’une forte explosion au niveau de la poupe. Le navire a sombré à 12 h 30 UTC, 21 h 30 heure locale.

L’accident a immédiatement provoqué l’émoi dans les états-majors, laissant redouter un dérapage militaire entre les deux Corée.

L’agence Yonhap, citant une source du gouvernement, a indiqué que les enquêteurs étudiaient plusieurs causes possibles du naufrage : une attaque par torpille, une vieille mine datant de la guerre de Corée, ou une explosion de munitions à bord.

La zone de la mer Jaune entre les deux Corées est régulièrement le théâtre d’incidents entre les marines des deux pays. La Corée du Nord n’a jamais reconnu la ligne de démarcation établie après le conflit de 1950-53.

| Pas de commentaires

Ajoutez une information ou un commentaire

« Le Grand Turk devient l'Étoile du Roy | Thon rouge à Doha, un échec qui était annoncé »