13 mars 2010

Arionas, cuite fatale au méthanol

Les trois officiers machine du pétrolier Arionas (IMO 9315757) ont été victimes d’un alcool frelaté acheté à une escale.

Le procureur de la République a dévoilé hier soir les résultats des autopsies et des expertises toxicologiques effectuées sur les marins russes de l’Arionas. Ils sont morts après avoir absorbé du méthanol. Les victimes, officiers machine, avaient 30, 34 et 47 ans.

L’alcool frelaté au méthanol a probablement été acheté lors d’une escale, peut-être en Lybie. L’Arionas est théoriquement un navire “sec”.

Le procureur a salué la pleine et entière collaboration du commandant et de l’équipage avec les enquêteurs.

La pétrolier-chimiquier a quitté Le Havre hier soir, avec trois nouveaux officiers mécaniciens.

Francis Nachbar.

Francis Nachbar, procureur de la République au Havre. Journal de Midi, FR3 Haute-Normandie.

Billet lié

| 3 commentaires

3 commentaires

Dis donc, ça se remplace drôlement vite un officier mécanicien... Comment ça se passe, l'armateur fait-il venir du personel remplaçant ou il y a des marins en attente d'un engagement dans les ports ?

Vive Google pour découvrir ce qu'est un navire sec.

Ajoutez une information ou un commentaire

« Classement des compagnies de conteneurs | L'activiste Peter Bethune arrêté au Japon »