26 avril 2010

Cinq-mâts barque R. C. Rickmers (1906)

Cinq-mâts barque R. C. Rickmers (1906)

Cinq-mâts barque R. C. Rickmers.
1906.
Négatif sur verre, 25 x 20 cm.
Detroit Publishing Company.
Library of Congress.
Restauration © Carnet-Maritime.com.

Téléchargez la version haute définition 2120 x 2560 pixels.

Le Rickmer Clasen Rickmers compte parmi les plus grands voiliers jamais construits avec 146 m hors-tout x 16,6 m (5 548 tonneaux). Pour référence, le célèbre Preussen (1902) faisait 147 m x 16,4 m (5 081 tonneaux) et le France II (1912) faisait 146,5 m x 16,9 m (5 633 tonneaux).

Il a été lancé aux chantiers de la compagnie Rickmers Reismühlen Rhederei und Schiffbau A.-G. à Bremerhaven en février 1906.

Le R. C. Rickmers était doté d’une machine à vapeur auxiliaire de 1 160 chevaux.

En 1913, il est transformé en navire-école pour la formation des officiers de marine marchande.

En 1914, chargeant du charbon à Cardiff, il est saisi par les autorités britanniques et rebaptisé Neath.

Il est coulé par un sous-marin allemand le 27 mars 1917 à 28 milles du Fastnet (Irlande) alors qu’il revenait de l’île Maurice avec une cargaison de sucre.

On le voit ici à New York, lors de son premier voyage, s’apprêtant à partir pour Saïgon.

Notez le treuil à brasser, derrière le panneau de cale, caractéristique des derniers grands voiliers en acier construits au début du XXe siècle.

Vous pouvez achetez un tirage de cette photographie à la Galerie du Cabestan.

| 5 commentaires

5 commentaires

En cherchant ce qu'était un « treuil à brasser » je suis tombé sur cette page http://www.squarerigged.nl/papa/jarvis/middendorf.htm, intéressante mais en anglais (et en allemand) seulement.

Oserai-je insister en requérant un fil RSS global pour les commentaires, capitaine ? J'ose :-)

Merci monseigneur ! Serviteur :-)

Ajoutez une information ou un commentaire

« Le tonnage brut d'un navire | Goélette J. Duvall (1874) »